Situation Générale de la Météo du Bassin Adour-Garonne


A partir du 1er juin 2017, la situation météorologique du bassin Adour-Garonne fournie par Météo-France dans le cadre de la contribution au bulletin de suivi hydrologique est disponible sur le site internet de la DREAL et non plus sur le site OVH: la situation météorologique


Situation mensuelle





Pluviométrie du mois précédent

Il a plu pendant 2 à 5 jours en avril 2017, essentiellement les 1, 2, 25 et 30 (6 à 9 jours de pluie dans les Pyrénées). Les cumuls mensuels varient le plus souvent entre 20 et 60 mm, mais 80 à 120 mm sur l'ouest des Pyrénées et jusqu'à 200 mm sur le sud-est de la Lozère.




Rapport à la normale de la pluviométrie du mois précédent

Les quantités de pluie sont faibles pour un mois d'avril et les déficits sont marqués : ils varient majoritairement entre 50 et 80% , mais sont plus souvent proches des 30 à 50% sur le Massif central, les Pyrénées et le sud des Landes. Avril 2006, 2010 et 2011 étaient généralement plus secs (pour ne citer que les plus récents). Dans le Gers, avril 2017 occupe le 5e rang des mois d'avril les plus secs depuis 1959.




Rapport à la normale des pluies cumulées depuis le 1er Novembre

Les excédents de précipitations de novembre, février et mars sont loin de compenser les déficits de décembre, janvier et avril. En effet, les cumuls sur la période novembre 2016-avril 2017 affichent des déficits de 25-30 % sur le nord, l'ouest et le sud du Bassin AG (ouest Corrèze, Charentes, Gironde, Landes, Gers, Hautes-Garonne et nord-ouest de l'Ariège) : des déficits de 10 à 25 % ailleurs. Seul le relief qui s'étend du sud du Tarn à la Lozère affiche des cumuls proches de la normale ou excédentaires de 10 à 30%.
Le cumul moyen des pluies sur la période novembre 2016-avril 2017 sur Midi-Pyrénées est de 430.8 mm et occupe le 10e rang des cumuls les plus faibles depuis 1959, le 9e rang en Aquitaine (457.8 mm). Sur ces 2 régions, le record du cumul le plus faible est détenu par la période novembre 2001-avril 2002. Plus récemment, le cumul 2010-2011 était plus faible que celui de cette année.




Pluies efficaces du mois précédent

Les pluies n'ont été efficaces que ponctuellement : sur le plomb du Cantal (0 à 25 mm), le sud-est de la Lozère (0 à 30 mm) et sur la chaîne pyrénéenne (0 à 125 mm) : les cumuls de PE approchent 0 mm au sud de Dax. La plupart du temps, l'évaporation est supérieure aux précipitations et les cumuls varient entre -20 et -50 mm (entre -10 et -25 mm près des reliefs).




Pluies efficaces cumulées depuis le 1er Novembre

La grande majorité des cumuls de PE sur cette période varient entre 100 et 300 mm. Du sud du Lot-et-Garonne au nord de l'Ariège, ils descendent à 50-80 mm, tandis que sur les reliefs ils grimpent jusqu'à 1000 mm.




Autre renseignement pour le mois

LLes sols sont 10 à 30% plus secs que d'habitude à cette époque de l'année, 30 à 40% plus secs sur la moitié est du Gers et le centre de la haute-Garonne.
Une telle sécheresse des sols un 1er mai se produit une fois tous les 10 ans dans le Gers, les Hautes-Pyrénées et l'Ariège (sécheresse habituelle à la mi-juin) : 1 à 2 fois tous les 10 ans en Gironde, dans les Pyrénées-Atlantiques et la Haute-Garonne (sécheresse comparable à un début juin).
© Ministère de la Transition écologique et solidaire